fbpx

Lily, une enfance à Malmedy pendant la Seconde Guerre mondiale

ISBN: 9782874665905 UGS 717037 Catégories : , ,

Elle venait à peine d’avoir 13 ans.

Pas encore une jeune fille, plus tout à fait une enfant. Dans l’innocence d’un âge où tous les possibles sont à portée de main, mais où ils n’allaient pas tarder à être pendus au gibet du destin !

19,90

Disponibilité : En stock

ou : 

Elle venait à peine d’avoir 13 ans.

Pas encore une jeune fille, plus tout à fait une enfant. Dans l’innocence d’un âge où tous les possibles sont à portée de main, mais où ils n’allaient pas tarder à être pendus au gibet du destin !

Qui aurait alors pu deviner à quel point le défilé interminable de ces soldats passant devant le magasin de jouets de sa mère plongerait la vie de Lily dans cet enfer ?

Basé sur des souvenirs et des témoignages d’époque, soutenu par un sérieux travail de documentation historique, ce récit offre au lecteur de découvrir les années de guerre traversées par la localité de Malmedy, annexée au Reich en 1940 alors qu’elle était devenue belge une vingtaine d’années seulement auparavant.

À travers le parcours tragique et plus que tumultueux de sa grand-mère, l’auteur lève ainsi le voile sur l’Histoire d’une région déchirée par deux guerres et deux traités qui comptaient refaçonner l’Europe.

Poids285 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Lily, une enfance à Malmedy pendant la Seconde Guerre mondiale”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SÉLECTION DE LIVRES A MOINS DE 15€

Livraisons rapides

Votre commande passée avant 15h est traitée le jour même (du lundi au vendredi) et livrée chez vous le lendemain*.

Livraison à 0.01€ à partir de 32€ d’achats ,en France métropolitaine et en Belgique.

* Ne constitue pas un engagement contractuel

Retour haut de page
Diplômé de l’École normale de Verviers, prix de pédagogie Louis Alleman, certificat de l’École de Pédagogie de Liège, 3e lauréat du prix Reine Paola pour l’Enseignement… Rien ne destinait Ronald Goffart, cet instituteur à s’instituer preneur de plume, si ce n’est une envie de partager d’autres valeurs avec un public cette fois plus haut que trois pommes.