fbpx

Journal de bord d'une maternité décomplexée

ISBN: 9782875574503 UGS 738565 Catégories : ,

Bref, vous avez tous les droits, c’est vous la mère. Il est grand temps d’arrêter de culpabiliser.

18,90

Disponibilité : En stock

ou : 

Avant de tomber enceinte, on me demandait : « C’est pour quand ? »
Je pensais que la pression allait se calmer une fois l’embryon logé au creux de mes entrailles ; j’avais tout faux. Une fois enceinte, les gens savaient mieux que moi ce qu’il fallait faire ou non. Ça ne s’est pas arrangé quand mon fils est né et pas non plus dans les années qui ont suivi sa naissance.

Être mère, c’est douter de tout et n’être sûre de rien.
C’est entendre tout et son contraire et avoir la pression, sans cesse.
Vous serez jugée si vous allaitez ET si vous n’allaitez pas, si vous laissez pleurer votre bébé ET si vous accourez au premier cri, si vous travaillez trop depuis que vous êtes maman ET si vous ne travaillez pas.

Vous savez quoi ?
Vous avez le droit de n’avoir qu’un seul enfant. Et vous avez le droit d’en faire plusieurs à plus de deux ans d’intervalle.
Vous avez le droit d’être frustrée et de regretter votre vie d’avant. Vous avez le droit de refuser les visites à la maternité.

Bref, vous avez tous les droits, c’est vous la mère. Il est grand temps d’arrêter de culpabiliser.

Poids270 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Journal de bord d’une maternité décomplexée”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SÉLECTION DE LIVRES A MOINS DE 15€

Livraisons rapides

Votre commande passée avant 15h est traitée le jour même (du lundi au vendredi) et livrée chez vous le lendemain*.

Livraison à 0.01€ à partir de 32€ d’achats ,en France métropolitaine et en Belgique.

* Ne constitue pas un engagement contractuel

Retour haut de page
Déborah Laurent est journaliste depuis dix-sept ans. À 30 ans, elle est devenue maman d’un petit garçon et a quitté, en famille, l’Europe pour la Californie. Son blog, Sea You Son, parle maternité et expatriation. Sa franchise et sa façon de vivre à contre courant ont rapidement trouvé leur public. Sea You Son a dépassé le million de vues. Elle a également lancé le podcast My Name is Mom, disponible partout. Son site : www.seayouson.com