fbpx

Diplomatie du bout du monde

ISBN: 9782875574664 UGS 742791 Catégories : , ,

Pierre Seillan, d’une plume précise et enlevée, fait de ses mémoires un récit passionnant et révélateur de la complexité de ce métier qui participe à l’écriture de l’Histoire.

18,90

Rupture de stock

ou : 

Capitaine de frégate puis conseiller des affaires étrangères, Pierre Seillan a été accrédité entre 1995 et 2011 successivement en Chine, à Singapour, en Australie, au Pakistan, en Afghanistan et en Libye. Il connaîtra la détention et la résidence surveillée à Pékin, le développement de Singapour, les négociations à Paris, la tyrannie de la distance en Australie, sans oublier l’insécurité permanente dans ses trois derniers postes.

Premier conseiller à Canberra, consul général à Karachi, haut-représentant civil en Afghanistan (Kapisa/Surobi), en mission en Libye auprès du Conseil National de Transition lors du « Printemps arabe », Pierre Seillan, d’une plume précise et enlevée, fait de ses mémoires un récit passionnant et révélateur de la complexité de ce métier qui participe à l’écriture de l’Histoire.

Poids415 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Diplomatie du bout du monde”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SÉLECTION DE LIVRES A MOINS DE 15€

Livraisons rapides

Votre commande passée avant 15h est traitée le jour même (du lundi au vendredi) et livrée chez vous le lendemain*.

Livraison à 0.01€ à partir de 32€ d’achats ,en France métropolitaine et en Belgique.

* Ne constitue pas un engagement contractuel

Retour haut de page
Pierre Seillan a servi dans la marine française pendant vingt-deux ans, de 1978 à 2000. Durant cette période, il naviguera sur différents bâtiments, apprendra le chinois et commandera à la mer L’Athos puis Le Dumont d’Urville. Capitaine de frégate, il occupera à partir de 1995 les fonctions d’attaché naval à Pékin puis d’attaché militaire à Singapour. À son retour en France, il démissionnera de la marine pour être recruté par le Quai d’Orsay et intégrera le corps des conseillers des Affaires étrangères. Il vit aujourd’hui dans le Gers.