fbpx

Crimes de guerre dans le Loiret

ISBN: 9782874666155 UGS 735163 Catégories : , ,

L’arrivée de l’occupant allemand dans le Loiret a été l’occasion, pour certaines troupes, de piller les biens des Loiretains partis en exode.

21,90

Disponibilité : En stock

ou : 

L’arrivée de l’occupant allemand dans le Loiret a été l’occasion, pour certaines troupes, de piller les biens des Loiretains partis en exode. S’ensuivent alors quatre années d’occupation qui verront les habitants être régulièrement réquisitionnés.

La montée en puissance de la résistance à partir du courant de l’année 1943 va être l’occasion, pour les troupes d’occupation et leurs collaborateurs français, de commettre de nombreux crimes de guerre.

L’ouvrage est basé sur les rapports faits par les communes auprès du service de crimes de guerre ennemis mis en place par la police et les enquêtes réalisées à leur suite et non sur des témoignages.

À l’aide d’archives de l’époque, Antoine Bruneau fait revivre les heures sombres de l’occupation, dévoilant des côtés méconnus de la vie quotidienne durant la Seconde Guerre mondiale.

Parmi ces crimes : pillages d’hospices, de château, occupation des plus belles demeures, exécutions sommaires de prisonniers français
originaires d’Afrique noire, tentatives de viol et viols de femmes isolées, réquisitions de denrées pour les hommes et leurs montures, arrestations de résistants, passages à tabac dans la prison d’Orléans et les locaux de la Gestapo, massacres de résistants…

Poids289 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Crimes de guerre dans le Loiret”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SÉLECTION DE LIVRES A MOINS DE 15€

Livraisons rapides

Votre commande passée avant 15h est traitée le jour même (du lundi au vendredi) et livrée chez vous le lendemain*.

Livraison à 0.01€ à partir de 32€ d’achats ,en France métropolitaine et en Belgique.

* Ne constitue pas un engagement contractuel

Retour haut de page
Antoine Bruneau est historien. Ancien conservateur du musée de Loigny-la-Bataille (région Centre-Val de Loire), il s’est spécialisé dans l’étude des témoignages historiques. Après le « Journal d’un collabo ordinaire », « À demain, ma chérie » et « Adieu, Kobé » (Éditions Jourdan, 2018), il poursuit ses recherches sur les participants anonymes et les faits méconnus du second conflit mondial.